Témoignage de Céline (11)

11 Déc

Nous nous sommes rencontrées en 2001. J’avais 23 ans et elle 25…Nous formions sans doute une « belle équipe » car notre rencontre est devenue une histoire, une histoire qui aujourd’hui dure encore…

Je crois que nous avons franchi les mêmes étapes que la plupart des gens, avons eu les mêmes désirs que la plupart des gens…nous avons eu envie de quitter notre petit appartement d’étudiantes rennaises pour aller vivre à la campagne, nous avons trouvé une jolie longère avec du terrain (pour installer une balançoire…), nous nous sommes pacsées, puis, enfin, un peu installées dans nos vies, nous avons eu envie de concrétiser notre désir de fonder une famille, comme la plupart des gens.

Nous avons beaucoup réfléchi à ce projet d’enfant : étions- nous sur la même longueur d’onde quant à nos principes d’éducation, notre environnement était-il le meilleur que nous puissions offrir à nos enfants, notre projet était-il clairement perçu par nos proches? Quelle procédure, quel pays choisir  et avec quelles répercussions éventuelles pour nos enfants? Aurions- nous les moyens financiers de choisir l’alternative qui nous paraîtrait la meilleure pour nos enfants?

Bref ? nous avons choisi les Pays-Bas, l’insémination artificielle avec donneur semi anonyme, pour que nos enfants aient la possibilité, s’ils le désirent plus tard, d’avoir accès à l’autre moitié de leur origine génétique et d’éventuellement rencontrer ce donneur qui leur a permis d’exister.

Mon amie devait porter le 1er enfant mais des changements professionnels de dernière minute ont fait que c’est moi qui me suis lancée la 1ère…et notre première petite princesse est arrivée en 2007. Quel bonheur!!! Mais en même temps, quelle angoisse!!! J’ai la chance d’avoir une belle-famille formidable, pour qui notre couple et notre famille sont tellement évidents, qu’ils trouvent  que notre fille me ressemble mais quand même, elle a les yeux de mon amie…

Par contre, du côté de ma famille, c’est plutôt l’enfer. Notre couple les dégoûte, ils nous méprisent…ils disent à mes petits frères qu’ils peuvent continuer à m’aimer, que malgré tout nous ne sommes « quand même pas des animaux  » mais qu’ils ne doivent pas passer du temps avec moi car mon mode de vie ne doit pas être un exemple pour eux,  ils disent à mes neveux qu’on ne peut pas nous fréquenter parce que finalement nous ne sommes pas vraiment normales, c’est comme une maladie…

Lorsque ma propre mère est venue voir notre fille à la maternité, elle a confirmé : « nous ne vous acceptons pas, nous ne vous accepterons jamais, alors soyez tolérantes… »

Alors oui, quelle angoisse de devenir parent, tout en sachant  que rien ne doit m’arriver si je ne veux pas courir le risque que notre fille soit arrachée à mon amie, par mes propres parents homophobes, qui se feront une joie, voire un devoir de la lui enlever car elle n’a pas d’existence légale auprès de notre fille. Aux yeux de la loi, ils sont ses grands-parents génétiques donc ils ont plus de droits qu’elle, même s’ils sont ouvertement homophobes, même s’ils se feront un plaisir de nous dénigrer devant notre fille, même s’ils se feront un plaisir de détruire notre modèle familial à ses yeux…même si dans la réalité de notre vie, ils sont totalement inexistants…ils ont plus de droits que sa « deuxième maman »…

Peu importe que ce soit elle qui l’élève au quotidien à mes côtés, peu importe qu’elle ait été tout autant que moi à l’origine de ce projet d’enfant…elle n’a aucune existence légale en tant que parent.

Alors bien sûr, nous avons fait tout ce qui est aujourd’hui possible pour protéger notre famille : tutelle testamentaire, conseil de famille, délégation d’autorité parentale…mais rien n’est sûr…tout dépendra toujours du bon vouloir du juge qui devra statuer si un jour il m’arrivait malheur.

Lorsqu’est venu le temps de « la petite sœur », (notre aînée voulait absolument une petite sœur!!!), là encore, nous avons dû réfléchir, comme nous n’étions reconnues comme une famille qu’aux yeux de la CAF  … si nous voulions alors qu’aux yeux de la loi, nos enfants portent le même nom, aient le même livret de famille, enfin tout simplement , qu’ils soient considérés comme des frères et sœurs, il n’y avait pas le choix : je devais aussi porter le deuxième enfant…heureusement  pour mon amie « porter un enfant » n’était pas une expérience obligatoire, existentielle et incontournable…elle n’a pas été obligée de « sacrifier » un éventuel désir de grossesse pour que nos enfants puissent être légalement frères ou sœurs…

Et notre deuxième princesse est arrivée l’année dernière. Avec notre aînée, nous n’avons rencontré d’hostilité nulle part, dans aucune institution ni structure d’accueil ou hospitalière. Tout s’est toujours très bien passé partout et auprès de tout le monde mais dans les faits, le problème est toujours le même…le temps qui passe n’a rien arrangé…mes parents sont toujours potentiellement dangereux pour notre famille…alors oui, il est grand temps que quelque chose soit fait pour que nos familles qui sont bien réelles soient enfin reconnues, pour que nos enfants puissent rester nos enfants à chacune, tout au long de notre vie, pour que chacune de nous puisse les protéger, leur sort ne peut pas rester indéfiniment suspendu à mon existence à moi, la mère biologique…

 

Céline

 

Publicités

2 Réponses to “Témoignage de Céline (11)”

  1. Jenn 11 décembre 2012 à 21:02 #

    Rien de + angoissant …
    Merci Céline pour ce témoignage.

  2. maridul 11 décembre 2012 à 22:32 #

    Mon dieu! Et on dit que nos enfants sont en danger… Oui mais à cause de l’homophobie pas à cause de l’homosexualité de leurs parents…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :