Témoignage de Valérie (14)

14 Déc

A l’adresse des opposants au mariage qui pensent ne pas être homophobes, beaucoup de questions me viennent aux lèvres.

Je suis maman d’un petit garçon. J’ai été mariée avec son père et j’ai décidé de vivre mon homosexualité. A en entendre les discours quotidiens que suscitent les débats actuels, je pourrais être le mal incarné. J’entends tous les jours que je suis une moins bonne mère depuis que j’ai décidé de divorcer, que j’en serai encore une moins bonne lorsque je pourrai enfin vivre cet amour avec ma compagne qui est aujourd’hui à distance, et j’aimerais bien comprendre en quoi.

En quoi vivre déprimée, voire dépressive, car en désaccord avec moi-même, ferait de moi une meilleure maman, sous prétexte que j’aurais un conjoint de sexe masculin?
En quoi m’autonomiser, me trouver, m’assumer telle que je suis serais moins bon pour mon fils?
En quoi enfin, partager la route qui me reste à parcourir avec la personne que j’aime et qui m’aime, avoir son soutien dans l’éducation et les tâches quotidiennes serait nuisible à mon fils?
En quoi me marier avec cette femme serait préjudiciable alors que si cette nouvelle personne avait été un homme non? Parce qu’il faut un modèle masculin? Mais il y en a de toute façon.
Mon fils dispose et disposera toujours de nombreux modèles masculins et hétérosexuels dans son entourage, son père qui l’a la moitié du temps mais également ses grands-pères, ses oncles et de nombreux amis.

Je ne prétends pas que je suis une maman parfaite, mais ce n’est pas mon orientation sexuelle ni la personne avec qui je vais vivre qui vont changer ça. Je fais de mon mieux avec ce que je suis. Comme toute maman. Comme tout parent. Je donne à mon fils l’attention et l’amour dont il a besoin. Je lui assure sa subsistance, parfois en me privant, je l’amène à l’école, je l’amène chez le médecin, je lui apprends tolérance, vie en communauté, je joue avec lui… Ni mieux ni moins bien que les autres parents.

Mon mariage ne va pas non plus venir remettre en question vos couples. Vivre ma vie heureuse ne va pas vous rendre plus malheureux. Le nombre de personnes homosexuelles ne va pas exploser, ce n’est pas contagieux. Je ne viens pas remettre en question l’organisation au sein de votre foyer, ni donner mon avis sur la personne avec qui vous devriez vivre. Ce que vous, par contre, prétendez faire à mon égard. Je prétends juste avoir le droit de faire le même choix pour moi que vous l’avez fait pour vous, parce que mon amour vaut bien le vôtre, parce que je suis un être humain comme vous, pas un être mineur à la place de qui on doit choisir, non, un être humain comme vous, majeur, vacciné, autonome, qui a le droit de décider de sa vie tant qu’il ne nuit pas à autrui. Vous ne pouvez pas à la fois me refuser ce choix et prétendre que vous n’êtes pas homophobes. Me refuser le bonheur de construire ma vie et prétendre que ma sexualité vous est indifférente.

Et si vous prétendez que la seule chose qui vous importe c’est le bien de l’enfant, sachez que mon fils apprécie ma compagne, qu’il se porte bien, qu’il se comporte bien comme un garçon, qu’il est dans sa tête aussi grand, fort et costaud que les autres petits garçons.

Et est-ce que c’est pour le bien des enfants que vous clamez hauts et forts aux jeunes homosexuels que vous allez vous battre contre leur droit à construire leur avenir? Si c’est votre propre enfant qui est homosexuel, préférez-vous le voir malheureux plutôt que marié? Ou bien mort plutôt que parent? Et s’il meurt de n’avoir pas osé vous le dire? Est-ce vraiment pour le bien des enfants que vous vous battez ou pour votre propre confort?

Valérie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :