Témoignage de Christelle (26)

9 Jan

J’ai rencontré Céline il y a presque 10 ans… Un coup de cœur… Physique d’abord… Cérébral ensuite… Toute notre histoire s’est construite lentement, sûrement, naturellement… Nous avions les mêmes envies, les mêmes principes, mais surtout une passion, un amour unique l’une pour l’autre, qui ne fait que s’amplifier encore de jour en jour. Elle est ma moitié, mon double, mon unique, mon tout… Je l’aime pour toujours et plus encore…

Il y a 5 ans, Céline fraichement diplômée, beaucoup de choses se sont concrétisées… Nous avons acheté notre première maison, fêté notre Pacs avec tous ceux qui nous entourent… Tout n’était pas forcément rose car les parents de Céline ont eu beaucoup de mal à accepter notre couple. Et ont essayé de nous séparer à plusieurs reprises. Au point que Céline ait refusé toute relation avec eux pendant près de  2 ans … Tant pis, nous vivons pour nous, pas pour les autres, n’est-ce pas ?

Notre envie d’enfant ? « naturelle », j’oserai dire !… Nous voulions être mamans… Comment ? J’ai découvert le forum des « enfants d’arc en ciel » par hasard, au fil de mes recherches sur le net. Une mine d’informations… Une lettre de motivation, une prise de rdv…Une grande aventure qui commence.. Des aller-retour à Bruxelles…

En 3 essais seulement, comme un cadeau tombé du ciel et grâce au don de cet inconnu à qui l’on doit notre bonheur, notre fille était là, dans mon ventre…

Enceinte de 5 mois, les parents de Céline frappent à notre porte et décident « d’oublier ». Je me demande encore aujourd’hui ce que nous leur avons fait, à part s’aimer l’une et l’autre infiniment…

Meggie Céline Mylène est née le 4 février 2010. Nous sommes mamans…  Probablement le plus grand bonheur de notre vie…

Céline toute heureuse, souhaite déclarer Meggie à la mairie. Aïe.. Premier obstacle, la mairie refuse car Céline n’est pas le père! Evidemment… Ils veulent quelqu’un qui ait assisté à l’accouchement. Si si, Céline était présente ! Mais ma césarienne d’urgence ne l’a pas autorisé à me suivre jusqu’au bloc !

Premier obstacle donc qui ne sera résolu que par le personnel administratif et soignant de la maternité de Dechy (merci à eux). Il a fallu que la maternité et la mairie soient en contact téléphonique pour confirmer que oui, Céline était présente à l’accouchement et que moyennant une lettre manuscrite de ma part (tout de même !), elle était en droit de déclarer sa fille à la mairie…

C’est chose faite…

En septembre dernier, Meggie est entrée à l’école. Il a fallu expliquer à la maitresse la situation « particulière » de Meggie qui finalement, ne l’est pas tant que ça.

Mise à part la mésaventure de la mairie, nous n’avons jamais rencontré de souci majeur par rapport à notre couple, à la situation familiale de Meggie (pour l’instant)… On s’est rendu compte qu’en expliquant les choses clairement, les gens n’avaient pas un regard si négatif que ça…

Néanmoins, si demain je meurs, je me demande si ma volonté écrite chez un notaire sera respectée. J’ai peur de la mort car en disparaissant, Meggie perdra peut-être sa deuxième maman également… C’est probablement ma plus grande peur. Car aux yeux de la loi, Céline n’est rien par rapport à Meggie.

Mais aux yeux de Meggie, Céline est SA MAMAN, une maman exemplaire qui lui fait des câlins par milliers, la console lors de ses chagrins, lui donne ses repas avec une patience infinie, lui lit des histoires le soir pour qu’elle se couche sereinement, et lui donne toute l’attention et tout l’amour dont elle a besoin complété du mien… Meggie ne peut pas vivre sans moi mais sans Céline non plus…

Je VEUX que Céline adopte Meggie et devienne officiellement sa maman même si elle l’est déjà dans son cœur et ce pour toujours.

Je VEUX que Céline devienne ma femme, mon épouse, même s’il y a un mois j’ai entendu ma belle-mère dire à sa fille « tu sais que je suis contre le mariage pour tous »…

RIEN ni PERSONNE ne m’empêchera de vivre ma vie, notre vie, que nous avons choisie, et dont nous sommes extrêmement fières.

Nous n’attendons pas les lois françaises pour vivre ensemble, être mamans… Mais nous souhaitons protéger notre moitié, notre fille, au cas où… Notre société est prête, il faut que notre gouvernement la suive… Enfin…

 

Christelle.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :