Témoignage de Tatiana (16)

19 Jan

La lecture d’un article récent m’a décidée à écrire ce témoignage. Brillamment intitulé « Il faut se méfier de la France bien élevée », il parlait de tous ces gens, soi disant, bien éduqués, qui se lèvent dans le métro, qui ne disent jamais rien, qui respectent les autres … et qui décident de manifester pour que d’autres n’aient surtout pas les mêmes droits qu’eux.

Claire et moi nous sommes rencontrées il y a un peu plus de 4 ans.
Jeunes filles sages par excellence. Pas de crise d’adolescence tonitruante, bonnes études, bon poste, bon salaire, polies, bien sous tous rapports. Je pousse le vice jusqu’à avoir grandi entourée de ceux qui défilaient dimanche 13 Janvier. Je suis allée au cathé avec eux, j’ai campé avec  eux, j’ai prié avec eux, j’étais sur le Champ de Mars avec eux pour accueillir JPII mais jamais, je ne les aurais accompagnés dans une manifestation pour que d’autres n’aient pas les mêmes droits que moi.

Ok en l’occurrence mes droits à moi ou, plutôt ceux de ma fille qui va naître d’ici 1 mois ½.
Mais comme je suis lesbienne, je ne suis plus « bien élevée » et je n’ai pas le droit de reconnaître l’enfant qui va naître dans notre couple et qu’il me tient tant à cœur de protéger. Pourtant, être « bien élevé », pour moi, ce n’est pas baiser avec quelqu’un qui n’est pas de mon sexe, c’est, en tout temps, prendre soin d’autrui.

De celle qui partage ma vie déjà et de celle qui va venir la rendre plus belle encore. 4 ans qu’on grandit ensemble, qu’on avance, pas toujours bien droit, mais comme tant de couples. Que, même fâchées, on prend soin de l’autre. Qu’on fait ce qu’il faut pour construire un foyer qu’on veut le plus sécurisant, le plus aimant et le plus propice à l’éducation d’un enfant.   2 ans ½ qu’on parcourt les routes aussi. On finit par bien connaître la Belgique. 2 ans ½  qu’on cherche un pharmacien sympa, un laboratoire pas trop curieux, un gynéco qui retranscrit les ordonnances belges, 2 ans ½ que le pays qui nous a vues naître, pour lequel on paye des impôts, ignore notre couple et notre volonté d’avoir un enfant. 2 ans ½ où j’ai rassuré, consolé, accompagné, soupiré, cru, désespéré, voulu, laissé tomber, espéré, raconté, tu, prié aussi.

7 mois ½ qu’on attend une petite puce. 7 mois ½ que Claire est enceinte d’un enfant qui n’est pas légalement le mien. 7 mois ½ que je suis à toutes les échos, aux rendez-vous avec les sages-femmes, que je participe aux séances d’haptonomie. 7 mois ½ que je rassure, espère, attends, achète, installe, décore, choisis un prénom, bricole…. et prie aussi.

1 mois que j’ai peur. Qu’il arrive quelque chose à Claire pendant l’accouchement. Que je ne peux même me raccrocher à la « sécurité » qui est accordée au père lorsque celle qu’il aime, meurt en couches.  Que je me dis que cette enfant pourra m’être retirée sans aucune difficulté. 1 mois que j’entends, de partout, des propos ignobles sur nos couples, nos familles, nos enfants. 1 mois que je suis prise à parti par tout un tas de gens qui pensent pouvoir me dire ce qui m’est nécessaire et le sera à ma fille.

Une seule chose lui est nécessaire : vivre dans un pays où ses 2 parents sont reconnus. Où elle pourra jouir de la sécurité que représente une double filiation. Un pays où ses deux mères pourront la protéger de la même façon. Un pays où les liens du cœur seront aussi importants que ceux du sang. Un pays où parents sociaux, homos comme hétéros (si le seul lien reconnu est le lien « biologique », alors les parents adoptifs ne sont rien pour leur enfant et sont également des parents sociaux) seront légalement reconnus parents de l’enfant qu’ils ont désiré.

En attendant. Dans une semaine. Je manifeste. Pour Elle.

Tatiana

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :