Témoignage d’Anne (64)

20 Jan

Je souhaite m’exprimer en tant que parent dit « social » même si je me reconnais déjà dans beaucoup de vos témoignages.

Notre histoire me semble d’une grande banalité, nous nous sommes rencontrées, ma compagne et moi il y a bientôt 12 ans et le désir d’élever un enfant ensemble est venu petit à petit au sein de notre couple. Convaincues par les études scientifiques nord américaines qui montrent que les enfants élevés dans des familles homoparentales ne vont, ni mieux, ni moins bien que les autres, nous nous sommes lancées dans l’aventure.

Notre première fille est née il y a 6 ans, ce fut bien sûr un grand bonheur pour nous. Nous n’avons pas rencontré de difficulté particulière en dehors de la logistique de pratiquer une IAD en Belgique. C’est au début de sa scolarité, lorsque j’ai voulu me présenter en tant que parent d’élève que les choses se sont compliquées. Cette démarche me semblait tellement naturelle que je n’ai pas compris le refus de la directrice d’école puis de l’inspecteur d’académie. Mais il fallait se rendre à l’évidence, je n’avais aucun droit sur ma fille, les textes de loi me renvoyait à cette réalité. Comment accepter cela, je suis tellement une mère aux yeux de ma fille!

Nous avons alors engagé une procédure de délégation d’autorité parentale. J’ai vécu avec beaucoup de violence le passage devant le juge avec notre avocat. C’était édifiant d’entendre notre avocat nous défendre en justifiant que nous sommes propriétaire d’une maison comportant un nombre suffisant de pièces compatible avec l’accueil d’un enfant ou que ma compagne faisant beaucoup de trajets en voiture il pourrait être intéressant que je puisse prendre des décisions importantes en son absence concernant notre fille.

Être obligé de se faire juger par des inconnus sur notre capacité à être parent me semble être de l’ordre de l’humiliation. En espérant que la loi sur l’adoption de nos enfants soit votée, si les démarches d’adoption n’évoluent pas, j’attends avec impatience le passage de l’assistante sociale chez nous!

Cependant, grâce à cette autorité parentale partagée (valable du vivant de ma compagne)  je suis aujourd’hui élue parent d’élève et je peux assumer cette responsabilité concernant la vie scolaire de ma fille.

Quelques années plus tard, nous avons souhaité avoir un deuxième enfant et là notre parcours a été plus complexe, souvent vécu par beaucoup de couples de femmes: examens médicaux, voyages itératifs en Belgique avec les problèmes que cela entraine (trajet de 10 h, absences professionnelles au dernier moment, garde de notre fille,…).

Je tiens d’ailleurs à remercier les gynécologues français qui nous soutiennent dans nos démarches, nous accueillent dans leurs consultations avec nos projets. Ils nous prescrivent examens et traitements d’AMP en engageant leur responsabilité.

Après finalement une IAD en Espagne, notre deuxième petite fille est née il y a 11 jours et nous comble de bonheur.

Le seul changement depuis 6 ans est que j’ai pu prendre le congé d’accueil de l’enfant anciennement congé paternité.

Nous faisons parti de la société française, les lois sont faites pour encadrer la population, dans l’égalité. Nos familles existent et doivent être reconnues.

Nous ne voulons enlever de droit à personne, nous voulons juste en avoir.

Être parent n’est pas qu’une question de sang. Accéder à la notion symbolique de la parentalité est une des dimensions de l’espèce humaine.

 

Anne

 

 

Publicités

Une Réponse to “Témoignage d’Anne (64)”

  1. maridul 21 janvier 2013 à 09:20 #

    J’espère moi aussi que la procédure d’adoption sera simplifiée, pour nous éviter d’avoir à justifier notre capacité à être parents et de passer devant des juges parfois homophobes !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :