CP des EAC : En 1971 et en 2014, 343 femmes dévoilent leur identité afin d’obtenir des droits pour toutes !

6 Juin

Aujourd’hui, Libération publie le manifeste des 343 « fraudeuses » en référence à la publication en 1971 du manifeste de 343 femmes qui demandaient l’accès à l’avortement et qui avaient été qualifiées de « salopes ».
Les Enfants d’Arc en Ciel – L’asso ! soutient le manifeste des 343 « fraudeuses » car c’est ainsi que nous qualifient certains magistrats.

Plus de 400 femmes ont signé nominativement ce manifeste. Elles, et leurs nombreux soutiens, réclament l’ouverture de la PMA à toutes les femmes. Les parcours de Procréation Médicalement Assistée peuvent être longs et éprouvants pour tous, hétérosexuels comme homosexuels, mais comme à l’époque du manifeste pour l’avortement, les femmes qui n’y ont pas accès doivent en plus agir dans la clandestinité, ce qui les fragilise encore plus. Celles qui en ont les moyens financiers peuvent tenter une PMA à l’étranger, alors que les autres sont contraintes de mener leur projet parental dans des conditions sanitaires qui relèvent souvent de la mise en danger des femmes et des enfants.

Ces femmes, et leurs nombreux soutiens, réclament que la loi ouvrant l’adoption aux couples de même sexe, et notamment l’adoption intra-familiale, soit appliquée partout en France.
Certains magistrats s’opposent à l’adoption par l’autre maman sous prétexte que les femmes ont eu recours à la Procréation Médicalement Assistée alors que celle-ci n’est pas interdite en France, qu’elles ont circulé librement en Europe et ont respecté la loi du pays où elles se trouvaient et que par ailleurs l’intention du législateur de permettre ces adoptions était limpide.
A la demande du Parquet, certaines familles sont soumises à des enquêtes de polices inquisitrices dans un mépris total de leur vie privée, cela est intolérable.
La priorité doit être l’intérêt de l’enfant, sa protection par un lien indéfectible avec tous ses parents, et aucun enfant ne doit être discriminé en raison de son mode de conception !

Nous n’avons eu de cesse de le répéter, il existe une inégalité flagrante entre les enfants des familles homoparentales et ceux des familles hétéroparentales. D’autres réformes du droit de la famille sont indispensables pour venir à bout de ces inégalités. Pour tous les enfants de la République, la filiation doit être possible dès la naissance, par reconnaissance volontaire et ce, quel que soit le statut matrimonial de leurs parents !

Nous, Les Enfants d’Arc en Ciel, saluons cette initiative d’un couple de femmes, révolté par la lecture de témoignages d’autres familles, et qui a réussi à mobiliser en quelques jours de nombreux soutiens.
Des femmes, des hommes, quelle que soit leur orientation sexuelle, qui représentent la majorité des citoyens, silencieux mais prêts pour des évolutions législatives.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :