Tag Archives: auvergne

Les juges de Moulins ont validé l’adoption du petit Virgile par Céline, l’épouse de Aude qui lui a donné naissance par PMA.

20 Août

Article de la Montagne du 26 Juillet 2014

« Nous avons été auditionnées séparément par un policier, raconte Céline. On a reçu un bon accueil. C’est une enquête de moralité. Durant une heure, il m’a demandé comment je m’occupais de Virgile. J’avais un album photos avec moi pour montrer que je suis dans sa vie depuis le début. Il m’a demandé mes revenus. A la fin, comme Aude, j’ai signé un procès-verbal ». 

Pour lire l’article en entier, cliquez ici

Le tribunal de Montluçon a validé l’adoption de deux fils nés avec la PMA à l’étranger

24 Juin

Article de la Montagne du 23 juin 2014

« Caroline Aubert vient d’obtenir l’adoption plénière de Louis et Victor. Sandrine Mouton leur a donné naissance, grâce à la PMA. Le couple de Lignerolles témoigne.

C’est important pour elles de parler de leur cas, qui peut faire jurisprudence à l’heure où des tribunaux rejettent des demandes similaires. « Notre militantisme, c’est notre transparence, notre visibilité au quotidien », affirme Caroline Aubert. »

Pour lire l’article en entier, cliquez ici

Première adoption intrafamiliale en Auvergne

20 Mai

Article de la Montagne du 20 mai 2014

PMA : une femme autorisée à adopter les enfants de son épouse

Le recours à la procréation médicalement assistée à l’étranger contourne-t-il la loi française de nature à empêcher une adoption ? Non, a jugé, jeudi, pour la première fois, le tribunal de Clermont-Ferrand.

Aux yeux de la loi, des jumeaux puydômois ont désormais deux mamans.

Pour la suite de cette article, cliquez ici

 

 

Sacha, premier bébé de l’année auvergnat, a deux mamans

2 Jan

Article de la Montagne du 1er janvier 2013 (Félicitations aux Mamans!!!)

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2013/01/01/sacha-premier-bebe-de-l-annee-auvergnat-a-deux-mamans-1391895.html

Le petit Sacha est né dans la nuit du 1er janvier, à Moulins, entre minuit et minuit une.

Il a deux mamans : Maude et Delphine, installées à Saint-Pourçain-sur-Besbre et pacsées depuis 2010.

Elles sont allées en Belgique, dans une clinique de Bruxelles, pour que Maude reçoive une insémination artificielle. « On a passé plusieurs examens médicaux. C’est l’équipe médicale qui a choisi le donneur anonyme », ont expliqué les jeunes femmes.